Vous me faites CHI*R avec votre fin du monde.



J'étais censée plancher mes cours de droit, mais là, je craque. A trois jours du 21 décembre, je craque et j'annonce: VOUS ME FAITES CHIER avec vos blagues de merde, vous insinuations lourd dingues, vos fausses météos genre "vendredi 999 degrés et des météorites" HAHA; mais bordel, qu'est ce qu'on se marre.

C'est fou quand même que personne ne se lasse de ces vannes débiles qui fusent partout, même dans l'édition du matin de France Inter : y'a plus moyen d'être tranquille non? Encore quand c'était juste proposer des soirées style "venez tous vous la coller une dernière fois" j'étais d'accord. C'était une occasion marrante de boire trois fois plus que d'habitude. Mais là, sérieux, j'en ai marre, alors vous serez mignons de m'épargner vos allusions à deux balles et de me laisser me concentrer sur les droits d'auteurs TRANQUILLE. 

J'ai bien pensé à boycotter tout réseau social cette semaine, mais je serai dure avec moi même en période de partiels, c'est un peu ma seule distraction. (hum, la nana qui a une vie, bonsoir). Et puis je serai vraiment soulée de crever vendredi alors que c'est les vacances, noel, et tout. 

Le pire dans tout ca c'est que je suis persuadée que la moitié des gens qui en parle tout le temps flippent en réalité. Mais vous en faites pas les gars, samedi, je posterai un billet pour vous dire que c'était pas la peine de faire autant de raffut. Quand je pense à ces imbéciles d'américains enfermés dans leurs bunkers avec des provisions et des plans pour repeupler le monde, je crois que je donnerai mes maigres économies pour voir leur tête samedi. 

L'ampleur qu'a pris ce phénomène alors que ce n'est qu'une "rumeur", un truc infondé et deviné par des types en string dans la jungle y'a très longtemps, moi j'ai du mal à comprendre. Pourtant je me souviens que la 1ere fois que j'ai entendu parler de cette prédiction, c'était y'a environ 10 ans. Et ces dernières années, la "date fatiditique" arrivant, on nous a sorti plein de blockbusters américains avec des acteurs merdiques et des effets spéciaux impressionnants, et tout le monde y est allé de son petit scénario pour le 21. 

Comme vous le savez, la peur fait vendre, c'est d'ailleurs le truc qui marche le mieux. Si les journaux ont phasés sur la grippe A, c'est juste parce que toi aussi t'avais peur de crever quand quelqu'un toussait dans ta rame de métro. C'est pareil pour cette fichue journée de merde de vendredi 21 décembre 2012. Les gens ont peur, alors ceux qui sont en haut de la pyramide avec plein de pouvoir inventent un tas de trucs pour vendre. 

Finalement, vous m'avez tellement énervée avec ca que je vous souhaite tous de mourir écrasés sous une météorite. (non, je plaisante, je suis quand même sympa hein, je vous pardonne). 

14 commentaires:

  1. Le plus drôle, ce serait qu'on oublie de prévenir les gars dans les bunkers qu'ils peuvent sortir ! hahahahaha bande de cons ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OU OU OU: on les laisse là un ptit moment le temps qu'ils flippent et qu'ils perdent la boule et on les fait sortir en leur faisant croire que dix ans ont passés et que c'est un tout nouveau monde,et on ferait une sorte de Truman show tordu..#justsayin

      Supprimer
    2. je pense qu'ils vont pas vouloir sortir eux mêmes parce qu'ils auront trop la honte

      Supprimer
  2. mais trop d'accord avec toi, shut up les mecs sérieusement réfléchissez un tantinet svp!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un "tantinet" haha ca faisait longtemps que j'avais pas entendu cette expression ;)

      Supprimer
  3. Tu as bien raison mais y'en a qui y croivent, c'est bien ça le plus triste! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le verbe "croiver" aussi c'est triste huhu.

      Supprimer
    2. ah oui, croiver, ca se dit pas, mais bon on a compris le fond ;)

      Supprimer
  4. J'aurais pu écrire anonyme.26 décembre 2012 à 10:49

    J'aime ton blog, mais là je dois dire que je ne te rejoins pas.
    La fin du monde, c'est comme noël, la St Valentin, le bac ou que sais je, un prétexte pour parler, rabâcher et plaisanter, que ça soit pète couille peu importe, il faut laisser le droit à la parole tout de même. Je pense que ceux qui râlent contre les lourdingues sont ceux là mêmes qui ont peur de la 183ème fin du monde, mais ça n'engage que moi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bin moi ca me faisait rire avant de réaliser que y'a des gens qui flippaient vraiment et qu'on nous sorte un tas de documentaires à la con avec des gens mystiques, des "expériences étranges" et tout ca. je suis arrivée à saturation :)
      Et c'est pas parce qu'on aime bien le blog qu'on est forcé d'être d'accord avec moi hein ;)

      Supprimer

 

WE HEART IT

je piaille

instagram